Menu

Categorie : Ciel profond

Les Dentelles du Cygne

Les Dentelles du Cygne

Les restes d’une étoile qui a explosée il y a un dizaine de milliers d’années. On appelle ça un rémanent de supernova.

C’est un grand classique d’été. Je ne manque jamais d’allé l’observer en visuelle. C’est un plaisir de se balader le long des filaments, de passer de la grande dentelle (à gauche) à la petite (à droite) en passant par les Volutes de Williamina Fleming. Parfois, quand le ciel est vraiment bon, il m’arrive de percevoir d’autres partie plus faible.

60 poses de 1 minute
Nikon Z6 défiltré partiel
Lunette Takahashi FSQ-106ED.
Monture Takahashi EM-200 électronique fait maison.
Guidage : ZWO ASI290MM Mini sur diviseur optique QHY OAG-M
Température : 23°C
SQM : 21
Logiciels : auto-guidage avec PHD2, acquisitions avec Astro Photography Tool, traitement avec PixInsight.
Site : Le Plan, Col du Banchet

America Et Le Pélican

America Et Le Pélican

Oui,  ils ont même leur nébuleuse… je ne vous indique pas où est la nébuleuse North America ni pourquoi on l’appelle comme ça, c’est assez évident. Elle porte le matricule NGC 7000. A sa droite, se trouve la Nébuleuse du Pélican, IC 5067 et IC 5070. Le volatile est un peu plus difficile à reconnaître.

Ces nébuleuses ne représente qu’une partie du complexe H-alpha qu’on trouve dans le Cygne. On trouve de l’hydrogène ionisé dans un grande partie de la constellation et même au delà.

90 poses de 1 minute
Nikon Z6 défiltré partiel
Lunette Takahashi FSQ-106ED.
Monture Takahashi EM-200 électronique fait maison.
Guidage : ZWO ASI290MM Mini sur diviseur optique QHY OAG-M
Température : 7°C
Humidité : 84%
SQM : 21.4
Logiciels : auto-guidage avec PHD2, acquisitions avec Astro Photography Tool, traitement avec PixInsight.
Site : Le Serpaton, Gresse-en-Vercors

La Nébuleuse de la Rosette

La Nébuleuse de la Rosette

La Nébuleuse de la Rosette, cataloguée sous le matricule Calwell 49, est une région H-II dans la constellation de la Licorne. Comme ce n’est pas une constellation très connue ni facilement identifiable, on part de Orion pour la repérer. Elle est à l’est d’Orion, dans le prolongement de la ligne que forme Meissa (Lambda Orionis) et Bételgeuse. On y trouve plusieurs entré du catalogue NGC :

  • NGC 2237 : la partie occidentale
  • NGC 2238 : une autre partie de la nébuleuse
  • NGC 2244 (=NGC 2239) : l’amas ouvert au centre
  • NGC 2246 : une autre région d’émission de la Rosette

112 poses de 1 minute
Nikon Z6 défiltré partiel
Lunette Takahashi FSQ-106ED.
Monture Takahashi EM-200 électronique fait maison.
Guidage : ZWO ASI290MM Mini sur diviseur optique QHY OAG-M.
Température : 2°C
Humidité : 68%
SQM : 21
Logiciels : auto-guidage avec PHD2, acquisitions avec Astro Photography Tool, traitement avec PixInsight.
Site : Le Plan, Col du Banchet

IC 1805 - Nébuleuse du Cœur

IC 1805 – Nébuleuse du Cœur

Une autre nébuleuse typique de la fin de l’été. La nébuleuse du Coeur est une région HII voisine de la nébuleuse de l’Âme. Dans le ciel, elle se situe dans Cassiopée, au bout de la pointe de Persée. Dans la galaxie, elle est dans le bras de Persée, à 7500 années-lumière de chez nous.

93 poses de 1 minutes
Nikon Z6 défiltré partiel

Lunette Takahashi FSQ-106ED.
Monture Takahashi EM-200 électronique fait maison.
Guidage : Orion Starshoot Autoguider sur lunette William Optic Zenithstar 66SD.
Température : 10-12°C
Humidité : 70% à 94%
SQM : 21.6
Logiciels : auto-guidage avec PHD2, acquisitions avec Astro Photography Tool, traitement avec PixInsight.
Site : L’Epine, Hautes-Alpes, France

NGC 1499 - Nébuleuse Californie

NGC 1499 – Nébuleuse Californie

Encore une région HII, dans Persée cette fois ci. Une nébuleuse en émission, donc, le fameux hydrogène ionisé. Son nom vient de sa ressemblance avec l’état américain. Elle fait 70 années-lumière de long et se trouve à 1500 années-lumière de chez nous ce qui en fait la région HII la plus proche du système solaire.

C’est un objet qui se fait désirer puisque la meilleure période pour la photographier est la saison des pluies, l’automne, le moi de novembre ou décembre. Je l’ai fait le 3 septembre à partir de 2h du matin et elle était encore basse sur l’horizon. J’ai donc gardé que 80 poses sur les 100 que j’ai fait.

80 poses de 1 minutes
Nikon Z6 défiltré partiel

Lunette Takahashi FSQ-106ED.
Monture Takahashi EM-200 électronique fait maison.
Guidage : Orion Starshoot Autoguider sur lunette William Optic Zenithstar 66SD.
Température : 8°C
Humidité : 85% à 95%
SQM : 21.6
Logiciels : auto-guidage avec PHD2, acquisitions avec Astro Photography Tool, traitement avec PixInsight.
Site : L’Epine, Hautes-Alpes, France

IC 1396 et La Nébuleuse de la Trompe d'Elephant

IC 1396 et La Nébuleuse de la Trompe d’Elephant

C’est une region HII assez connue dans Céphée, une region d’hydrogène ionisé. IC 1396 désigne un amas ouvert d’étoile composé des quelques étoiles brillantes au centre de la grande nébuleuse rouge. La Trompe d’Elephant est une zone sombre dans la nébuleuse au centre et un peu a gauche de l’image qui ressemble vaguement au membre du pachyderme. Son matricule officiel est IC 1396A.

Enfin, mon Nikon Z6 est opérationnel sur le ciel profond. Je lui ai retiré son filtre IR-Cut qui permet d’ajuster la balance des blancs pour de la photo « normal ». Ce défiltrage m’a donné du fils a retordre. Il a deux filtres : un bleu-vert qui filtre les infrarouges et une bonne partie du rouge visible dont la longueur d’onde de l’hydrogène ionisé H-Alpha et un filtre anti-poussière. Une fois ces filtres retiré, je me retrouve avec une grosse entrée de lumière interne sur la capteur. J’ai du me résoudre à un défiltrage partiel en remettant le filtre anti-poussière. Heureusement le démontage du boitier et relativement facile.

Côté sensibilité, je ne suis pas déçu. Le temps de pose de lui même puisque j’ai fait des pose de 1 minutes alors qu’il aurais fallu des poses de 10 minutes avec mon ancien Canon EOS 1000D. Plus on fait de poses plus on réduit le bruit. J’en ai donc fait 80 et ça n’a pris que la moitié de la nuit !

80 poses de 1 minutes
Nikon Z6 défiltré partiel

Lunette Takahashi FSQ-106ED.
Monture Takahashi EM-200 électronique fait maison.
Guidage : Orion Starshoot Autoguider sur lunette William Optic Zenithstar 66SD.
Température : 10°C
Humidité : 80% à 84%
SQM : 21.6
Logiciels : auto-guidage avec PHD2, acquisitions avec Astro Photography Tool, traitement avec PixInsight.
Site : L’Epine, Hautes-Alpes, France

La Saison des Galaxies est Ouverte

Je l’ai ouverte le week-end du 29 au 31 mars sur deux sessions d’astrophotographie. La Baleine et la Crosse de Hockey ont été capturées le vendredi soir 29 mars près du col de Banchet au nord de Voiron. Il s’agit des galaxies NGC 4631 et NGC 4656 dans la constellation de Chiens de Chasses, distantes […]